Christophe Blangero | L'homme qui marche n'a pas de visage

 

  • Description

    Christophe Blangero

    L’homme qui marche n’a pas de visage

     

     I.S.B.N.  2-914481-48-9
    E.A.N.  9782914481489

    128 pages

     

    Christophe Blangero déploie, dans ce qui est pourtant un récit en prose, une véritable poétique de
    la perception. La marche est pour lui l’occasion 
    de rendre un compte exact de son expérience sensible. L’écriture se doit alors 
    de répondre aux exigences du projet, elle s’assouplit au contact de la matière qu’elle décrit, pour en arriver à élaborer « un langage nouveau, établi à la frontière précise où corps et monde se départagent ». En laissant s’imprimer en lui le pas du marcheur, le sol devient le socle d’un monde recomposé par celui-là même qui l’arpente, au-delà des déterminismes que le narrateur cherche à fuir, dans la plus élémentaire des libertés.